temps de réaction

 

TDRsite Temps de réaction.
Performance-installation
Patrick Fontana  / Pierre-Yves Fave
fofana@free.fr  / pyfave@gmail.com

Temps de réaction est une performance-installation modulaire et évolutive.

 Recherche de financement.

Nous cherchons des financements pour faire évoluer les dispositifs de temps de réaction , en découvrir d’autres  (temps de recherche, résidence, accompagnement de projet). Merci de contacter Patrick Fontana ou Pierre Yves Fave.

TDRsite2

 

La relation à l’objet technique ne peut pas devenir adéquate, individu par individu… ; elle ne peut s’instituer que dans la mesure où elle arrivera à faire exister cette réalité interindividuelle collective, que nous nommons trans-individuelle, parce qu’elle crée un couplage entre les capacités inventives et organisatrices de plusieurs sujets.
Gilbert Simondon, Du mode d’existence des objets techniques.

La forme de temps de réaction oscille entre l’espace de la performance et celle d’une installation, dans une improvisation préparée, un atelier ouvert permanent.

Un dialogue se noue avec le public, fait de doute, de sérieux, d’amusement et d’ émotions partagés. Il est question de politique, hors des discours, dans la vie.

Nous imaginons temps de réaction comme un temps de vie avec ceux qui veulent se joindre, participer ou observer.

Des dispositifs modulaires et évolutifs, que nous appelons la machine à créer du langage entre toi et moi, nous amènent à nous pencher sur ce qu’est l’intelligence humaine et ce qui la distingue des processus électroniques qui s’en rapprochent.

Dans un univers fortement médiatisé, l’emballement du flux continu et la surabondance d’informations fait que nos corps semblent dépassés pour filtrer, comparer, juger…
Les machines ne sont plus uniquement des outils, ce sont des supports d’information, des oracles pour certains. Notre attention devient superficielle, nous nous isolons face à nos machines à communiquer.

En quoi notre humanité est-elle modifiée par la place qu’elles prennent progressivement dans nos vies ?

Dans temps de réaction, les machines sont un sujet d’étude.

(Mon poster)

Parcours commun

Nous travaillons régulièrement ensemble depuis 2004, autour des interactions entre les gestes humains et l’ordinateur.

Nos outils sont la vidéo, l’animation, l’image numérique, la programmation (linux, puredata, logiciels libres), pour composer / construire / organiser des dispositifs aux côtés absurdes et fragiles qui sont mis en place et agrègent des expériences autour d’eux.

La place que nous donnons aux machines dans nos travaux a toujours été sujette à questionnement.
Nous ressentons le besoin de démystifier les dispositifs techniques que nous utilisons.

Nous, qui connaissons notre matériau, y trouvons quelques indices convergents, un tissu de probabilités, en aucun cas une vérité unique.

Nous créons les conditions favorables à la sérendipité, aux découvertes qui se font par hasard, dans notre travail.

Nous partons du postulat que l’on ne peut pas prévoir le hasard,  aucun outil ne fait cela.
Les sciences, les processus de simulation, le désir de sécurité  en minimisent l’importance.

Posts tempsdereaction

Correspondance

Temps de réaction naît d’une correspondance, un entre-deux préliminaire et
réjouissant sur le blog http://tempsdereaction.wordpress.com.
Il contient plus de mille articles, classés par ordre chronologique inverse,
qui deviennent un des matériaux de la performance.

Il est question d’influences, de sujets dont il est nécessaire de s’emparer à plusieurs : chaos, mémoire, technique, apériodique, poésie, corps, travail, histoire, modèle, arbres, images …
Le sens et la fonction des mots sont interrogés et dégagent une sorte d’archéologie sur ce qui aurait pu être ou n’as pas encore eu lieu.

TDRsite3

 

Financements.

Les dispositifs modulaires et évolutifs de la performance.

Ces dispositifs aux côtés absurdes et fragiles agrègent des expériences autour d’eux.

Un pendule double, en terre crue.
une caméra, un ordinateur linux+ programme puredata.
Utilisation du programme libre SCENE de «vision informatique» qui capte les mouvements du pendule et produit un flux de données.
Un programme puredata, à partir de ces données, tente de retranscrire le hasard produit par le mouvement chaotique du pendule.
Les questions induites tournent autour du regard, du hasard, des processus «intelligents» et de « vision », de l’imprévisible.

à développer : motoriser le pendule, programmation puredata.

Des projections vidéos, temps réel, en installation.
(mixette vidéo, caméra, écran : feedback)
Ce dispositif peut être mis à la disposition du public. Son utilisation engage une discussion sur ce que sont le feedback, les outils de transformation de l’image, les circuits électroniques.

Une vidéo projection expérimentale, à partir de prises de vues de sols naturels (forêts, chemins…), sur lesquels nous pratiquons de légères recombinaisons, déplacements.
Image macro, photographique de détails tendant vers l’abstraction ou d’autres échelles.
Ces images sont ensuite traitées numériquement, pour en extraire des tracés de mouvement.
Des structures numériques apparaissent.
à développer : prise de vues, montage, tracking, graphisme.

Une série de séquences vidéo tirées d’articles du blog : montage de textes, extraits vidéos et musiques.
Un programme libre de mixage- séquençage en temps réel et un système de diffusion en réseau (puredata, linux) permettent d’appeler les séquences vidéos.
à développer : montage, traitement des images, programmation.

Des sculptures : cubes de plâtre, à combinaison multiple, étude du vide et du plein.
Des définitions floues de termes techniques, dites.
Des poèmes, lus.
Des figures mathématiques, expliquées…

Liste des matériels et logiciels envisagés

matériel

Nous disposons de matériel vieillissant, mais néanmoins fonctionnel.

Ordinateurs portables et fixes, plusieurs caméras, une mixette vidéo,
du matériel de diffusion sonore et des vidéo-projecteurs…
Nous essayons, dans la mesure du possible, d’utiliser ce qui est pour nous, d’ores et déjà disponible.

Logiciels

Nous privilégions les systèmes libres Linux, dans nos travaux communs.
Nous utiliserons pour temps de réaction surtout le langage libre PureData, et scene.

https://puredata.info/
https://sourceforge.net/projects/scene/

 

Espaces laissés libre