Ateliers lecture(s) de bouche(s)

LDB01
Enregistrements à Radio Campus Paris grâce à l’association l’œil à l’écoute. Photos de Matthieu Gauchet

Lecture(s) de bouche(s) est un atelier de lectures de poésie à voix haute, enregistrées, où l’on travaille d’arrache-pied la langue française en vue de s’en sortir sans sortir. C’est une affaire de langues et de bouches à travers le filtre de la poésie (Baudelaire, Pavese, Prévert…), de la littérature (Beckett, Duras, Vittorini, Rosa Luxembourg, Racine, Dany Laferrière…), et en particulier des textes de Ghérasim Luca. L’atelier explore le français dans toute sa complexité dans une période où, contrainte et réduite, la langue est placée au coeur des lois sur l’immigration et devient l’outil d’une chasse aux précaires qui ne dit pas son nom.
Les lectures à voix haute impliquent un double travail : il ne s’agit plus seulement de se parler à soi-même mais aussi à l’autre. L’expérience prend la forme d’une aventure de la langue, qui passe par l’écoute de sa propre musique dans une nouvelle langue. Tout ce passe dans une ambiance joyeuse, où les difficultés de chacun à dire les poèmes sont partagées, et où l’écoute permet, parfois pour la première fois, de concevoir une autre «possibilité de soi-même», dans une autre langue.

Cet atelier est développé depuis 2004 dans plusieurs institutions à
Paris et en banlieue et touche toute sorte de public :

L’association AERI à Montreuil, (93), en direction de personnes en
grandes difficultés.

Association Mosaiques Romainville, (93), en direction de femmes en
parcours d’insertion, en apprentissage du Français Langue Etrangère (FLE).

Association Emmaus-Solidarité -Atelier formation de base-, Paris,
en direction de migrants en apprentissage du Français Langue Etrangère. A
noter que cet atelier a duré de2007 à 2016.

Le Service d’Accueil de Jour (SAJ) de Bondy avec des
familles, 2010-2012. Dans le cadre de projets Culture et action sociale
«Figure libre» – parcours artistiques dans le champ social.

– En 2013-2014, au Musée Commun avec des habitants du quartier
Saint-Blaise à Paris 20.

– En 2016, à l’unité Arts Thérapie de l’hôpital de Clermont de l’oise.

 

L’atelier Lecture(s) de bouche(s) a fait parti de l’étude «Culture et action
sociale», réalisée par le Conseil Général de Seine-Saint-Denis en 2008.
Il a fait l’objet d’une communication au colloque Écritures en migration(s), Histoires d’écrits, histoires d’exils, organisé à l’Université Paris 8, Saint-Denis en mai 2012.
Une présentation au Musée du Quai Branly en 2015 a été faite dans le cadre du Séminaire Littératures et anthropologie Histoires de gestes, organisé par l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Mai 2016, Lecture(s) de Bouche(s), entretiens avec P. Fontana, revue Europe, numéro consacré à Ghérasim Luca.